Le petit village gaulois des irréductibles

En matière de vaccination contre le Covid-19 il y a et il y aura sans doute toujours les irréductibles.

Contrairement à nos irréductibles Gaulois ils ne résistent pas toujours et encore à l’envahisseur en se retranchant dans leur pré carré. C’est tout le contraire, ils ouvrent à l’envahisseur (le virus) tout grand leurs portes faisant montre en cela d’une compréhension inversée de la réalité.

On peut s’étonner de cette attitude qui consiste à se mettre soi-même et ses proches et donc ses concitoyens en danger quand on vous offre une solution, qui plus est gratuite, pour vous protéger.

Réduire cela à de la folie est tentant tant on ne comprend pas leur raisons. Mais ce ne serait pas une explication suffisante. La résistance à la vaccination n’est pas également répartie sur tout le territoire national et en particulier ce qui peut nous mettre la puce à l’oreille c’est l’énorme résistance par exemple en Guadeloupe et en Martinique. Il y a dans ces deux territoires plus de résistance pour à mon avis deux raisons historiques; l’héritage de l’esclavage (la victimisation à perpétuité) est encore bien présent dans les mémoires mais aussi le fameux scandale de la chlordécone qui conduit une bonne partie de la population à se défier du gouvernement et des autorités en général.

On pourrait trouver d’autres raisons, en métropole, par exemple, car si l’accès aux vaccins est gratuit ce qui est le cas, il n’est pas forcément de la même façon facile de se faire vacciner cela dépend où on habite sur le territoire, si l’on dispose de moyen de déplacement, et si les centres de vaccination sont suffisamment à proximité ou pas.

Mais certainement le facteur le plus commun à tous ces « résistants » c’est le manque d’informations ou plus exactement le manque de volonté de s’informer car on ne peut pas dire que l’on manque d’information, on en a même à profusion.

Ajoutons la vieille antienne « tous pourris » pour compléter le tableau et le traditionnel caractère français qui consiste à s’afficher résistant, mais pas toujours au bon moment ni au bon motif n’est-ce pas, et nous obtenons donc ce résultat qui n’est pas catastrophique d’ailleurs. La France est un des pays dans le monde les mieux vaccinés même si pour atteindre une immunité insuffisante et éviter les prochaines vagues, on devrait aller beaucoup plus loin.

C’est ce qu’a souhaité le gouvernement dans la dernière allocution du Président de la République en envisageant donc la troisième dose progressivement pour les plus de 65 ans et ensuite pour les populations d’âge inférieur.

Cette population des irréductibles se réduit donc énormément, mais il en restera toujours une partie et ces gens-là s’expriment et se confortent sur les réseaux sociaux. La dernière mode consistant à marquer leur publications sur Twitter par un hashtag (ou mot clé), qui est #Noussommesles6millions, comme si le nombre leur donnait raison. La simple arithmétique les ferait changer d’avis s’ils arrivaient à soustraire 6 millions de 67 millions, mais c’est déjà beaucoup leur demander. Coluche disait: « Ce n’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir tort qu’ils ont raison! ». A méditer.

Vous êtes vous fait vacciner?

  • Oui
  • Non

0 votant

2021-11-12T23:00:00Z
Eh ben ils sont pas sortis de l’auberge là-bas…

2021-11-22T23:00:00Z
Le personnel soignant en Guadeloupe préfère les vaccins qui ne marchent pas, on va leur envoyer…
Évitez de tomber malade en Guadeloupe vous seriez aux mains de gens qui n’ont pas confiance en la médecine.