Ne jetez pas vos oranges ! Elles peuvent servir à vous éclairer

Les chemins de l’impression 3D sont parfois tortueux.

Habituellement lorsque vous imprimez en 3D sur votre imprimante grand public vous utilisez un filament de matière qui est la plupart du temps du PLA. Mais en fait on pourrait utiliser beaucoup d’autres matériaux et pas nécessairement sous forme de filament. Certaines sociétés se sont essayé à utiliser des granulés de plastique comme l’on fait en injection 3D pour les moules plastiques.

On explore également des pistes qui utilisent des matériaux organiques de récupération.

C’est le cas de la société italienne Krill Design qui a eu l’idée d’utiliser la peau des oranges pour faire de l’impression 3D. Son projet consiste à préparer ces peaux d’orange récupérées et à les transformer sous forme de granulé puis à les utiliser dans une imprimante 3D adaptée pour produire un objet, une lampe.

image

Cette lampe est d’ailleurs disponible dès maintenant via le site Kickstarter. L’idée est de réutiliser des matériaux qui sont normalement des déchets. Les peaux d’oranges sont tout d’abord séchées et ensuite broyées pour produire une poudre puis ensuite transformées en granulés. Naturellement on ne peut pas utiliser directement ce matériau dans n’importe quelle imprimante 3D. La lampe, qui s’appelle Ohmie, est ainsi livrée avec une ampoule à LED et un variateur d’intensité.